21 juin 2013

Forte secousse dans le nord de l'Italie, de Milan à Venise

Une forte secousse a été ressentie dans tout le nord de l'Italie, de la région de Milan (ouest) à Venise (est), ont annoncé les médias italiens. 
Selon l'Institut national de géophysique et vulcanologie, le séisme d'une magnitude de 5,2 a été enregistré dans les provinces de Lucca et Massa (Toscane) et La Spezia (Ligurie). Plus d'informations bientôt... Une forte secousse tellurique a été ressentie dans tout le nord de l'Italie, de la région de Milan (ouest) à Venise (est), a annoncé la protection civile. Le séisme d'une magnitude de 5,2 a été enregistré à 12h33 dans les provinces de Lucca et Massa (Toscane) et La Spezia (Ligurie), a précisé à l'AFP une porte-parole de la protection civile. "Nous procédons à des vérifications sur d'éventuels dommages", a-t-elle ajouté sans plus de précisions. Peu avant 13h30, aucun dommage ou blessé n'était signalé par les media. Selon l'Invg (Institut national de géophysique et vulcanologie), l'épicentre se situe à 2 km de Fivizzano, dans la province de Massa et Carrare (Toscane) à une profondeur de 5,1 km. Le centre sismologique américain USGS a estimé en revanche la profondeur du séisme à 10 km. Dans ces villes, de nombreuses personnes sont sorties dans la rue par précaution.

Les manifestants de Sao Paulo ont-ils vu un Ovni?



Une lumière zigzaguant dans le ciel de Sao Paulo a intrigué les manifestants qui l’ont filmé. Certains évoquent un Ovni, d’autres un drone chargé de les surveiller…
Les manifestants brésiliens ont été témoins d’une apparition étrange. Réunis par centaines de milliers dans les rues de Sao Paulo pour protester contre la hausse des coûts du transport, des Brésiliens ont filmé une lumière vive. La vidéo, prise avec un téléphone portable, est de qualité très moyenne mais l’Objet volant, pour le moment non identifié a une trajectoire étrange, zigzaguant sur un ciel laiteux. Apparition extraterrestre, disent déjà certains témoins de la scène. La trajectoire de la lumière semble étrange. Elle change de cap rapidement, tourne autour de la foule, ce qui ne ressemble pas aux vols d’un avion ou d’un hélicoptère. Selon des témoins interrogés par différents médias, la lumière se situait à «environ 150 mètres d’altitude». Mais d’autres manifestants évoquent l’hypothèse d’un drone utilisé par de nombreux pays pour surveiller les manifestations de masse. Les médias commencent même à utiliser ce genre de technologie. BFMTV s’est ainsi servi d’un drone pour filmer les inondations de ces derniers jours. [Source: 20min]

18 juin 2013

Crues spéctaculaires dans les Pyrénées

Des habitants hélitreuillés, la grotte de Lourdes sous les eaux: les pluies persistantes associées à la fonte des neiges ont entraîné les crues et débordements de nombreux cours d'eau en Haute-Garonne comme dans les Hautes-Pyrénées.
Plusieurs cours d'eau pyrénéens, gonflés par les précipitations importantes et la fonte des neiges, sont sortis de leur lit mardi. Ils ont entraîné mardi matin la fermeture préventive des sanctuaires à Lourdes et l'évacuation de près de 1.000 personnes ce mardi. Au total, 1.800 personnes ont été évacuées sur l'ensemble du département des Hautes-Pyrénées. De nombreux habitants ont dû être secourus par hélitreuillage. Météo France a placé le Gave de Pau en vigilance rouge dans les Hautes-Pyrénées en début d'après-midi puis dans les Pyrénées-Atlantiques en début de soirée. La rivière traverse notamment Lourdes, Pau et Orthez.

Sur son site internet, Vigicrues parle d'une "crue majeure sur l'amont du Gave de Pau dans les Hautes-Pyrénées avec une propagation en aval provoquant dans la nuit une crue importante pour les Pyrénées-Atlantiques".

1,40 m d'eau dans la grotte de Lourdes

Explosion du volcan Popocatepetl


Le volcan Mexicain Popocatepetl est entré en éruption le 17 juin dernier. Situé à 70 kilomètres au sud-est de Mexico, le volcan d’une hauteur de 5.426 mètres le volcan est entré en éruption vers 13h24. 50.000 personnes pourraient être évacuées de la région. Découvrez la vidéo accélérée avec l’onde de choc.

La Tour Eiffel évacuée, un homme menace de se jeter dans le vide


La Tour Eiffel a été évacuée ce mardi 18 juin à Paris après qu'un homme a tenté de se jeter dans le vide. Une équipe médicale des pompiers de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris était sur place pour tenter de raisonner l'homme. La Tour Eiffel a été évacuée ce mardi 18 juin à Paris alors qu'un homme, qui se trouvait entre le 2e et le 3e étage de l'édifice, menaçait de se jeter dans le vide. L'évacuation de l'édifice a commencé aux alentours de 13h. Une équipe médicale des pompiers de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris était sur place pour tenter de raisonner l'homme, dans l'attente de l'arrivée des négociateurs de la police, selon la même source. [Source: RTL]

Ils bronzent et s'amusent autour d'un cadavre


Des baigneurs italiens ont été pointés du doigt après la publication d'une photographie sur laquelle on les voit profiter du soleil et s'amuser sur une plage à quelques mètres du cadavre d'une femme. Le corps sans vie de cette femme, une Russe de 78 ans, a été retrouvé ce lundi matin sur une plage de Formia en Italie. Alertés par deux passantes, les policiers se sont rendus sur les lieux et ont simplement recouvert le cadavre d'un drap blanc. Mais ce drame ne semble avoir aucunement dérangé les baigneurs qui ont continué leurs activités comme si de rien n'était. Certains jouaient tandis que d'autres bronzaient allongés à quelques mètres à peine du cadavre. Un cliché qui a, comme on l'imagine, semé l'indignation au pays. [Source: 7/7]

Des milliers de manifestants au Brésil et des affrontements à Rio avant le Mondial 2014


La facture du Mondial 2014 ne passe pas au Brésil. En pleine Coupe des Confédérations, la fronde sociale prend une autre dimension. Des dizaines de milliers de Brésiliens ont manifesté lundi dans tout le pays et une partie affrontait la police en soirée devant l'Assemblée de Rio de Janeiro
Manifestants et policiers s'affrontaient lundi soir devant l'Assemblée législative de Rio de Janeiro, au Brésil, où le mouvement de contestation contre la hausse du coût des transports publics et la facture du Mondial-2014 a pris une nouvelle dimension en pleine Coupe des Confédérations et où des dizaines de milliers de Brésiliens ont manifesté lundi dans tout le pays. Quelque 30 000 personnes, en majorité des jeunes de la classe moyenne, défilaient pacifiquement à Sao Paulo, alors qu'il n'étaient que 8000 jeudi dernier lors d'un rassemblement violemment réprimé par la police. "Je suis venu parce que je veux que le Brésil se réveille. Ce n'est pas seulement contre la hausse des transports, mais pour l'éducation et la santé", a déclaré Diyo Coelho, 20 ans, qui défilait avec un groupe d'amis, une fleur blanche à la main. Des manifestations moins importantes avaient lieu dans d'autre villes du pays. A Brasilia, environ 200 manifestants, sur un total de plus de 2000, sont parvenus à grimper sur le toit du Parlement.

Des dizaines de morts à cause de la mousson en Inde


Plus de 60 personnes sont mortes ou portées disparues dans le nord de l'Inde, tandis que des milliers d'autres étaient isolées, en raison des pluies torrentielles apportées par une mousson précoce, ont annoncé les autorités mardi.
Des hélicoptères militaires ont été appelés pour récupérer habitants et pélerins bloqués dans l'Etat de l'Uttarakhand, près des contreforts de l'Himalaya, où des maisons et des routes ont été balayées par des inondations et des glissements de terrain. "Nous ne pouvons pas confirmer le nombre de morts car la plupart des lignes de communication sont coupées à travers l'Etat", a déclaré Yashpal Arya, le ministre des catastrophes naturelles et des secours. "Mais au moins 60 personnes sont sans doute mortes et 50.000 sont bloquées". Le niveau des eaux, dans les rivières et les fleuves, continue de monter, bloquant les routes et coinçant des centaines de pélerins qui se rendaient vers les lieux de dévotion hindous, selon les responsables locaux. De nouvelles pluies freinent les secours en Uttarakhand. Des équipes d'intervention d'urgence campent dans la ville de pélerinage de Haridwar, attendant de pouvoir rejoindre par les airs les secteurs de la région les plus affectés.

Norvège: Les sorcières sont réhabilitées


En quelques décennies, 135 femmes ont été accusées de sorcellerie et 91 exécutées dans un comté de Norvège...
Dans ce Grand Nord jadis assimilé aux «portes de l'enfer», où on a proportionnellement exécuté plus de supposées sorcières qu'ailleurs en Europe, se dresse aujourd'hui à la place du bûcher un monument qui réhabilite des dizaines de personnes injustement condamnées. L'une fut brûlée pour avoir jeté un sort fatal à un enfant et à deux chèvres, une autre pour avoir déclenché une tempête qui avait emporté 10 bateaux et 40 marins: dans une sorte d'intestin blanc de 125 mètres de long posé sur pilotis, au bord de la mer de Barents, des panonceaux égrènent les destins tragiques. Au bout du hall, une verrière abrite une chaise d'où s'échappent quatre flammes, une des dernières oeuvres de feue l'artiste franco-américaine Louise Bourgeois. Au début du XVIIe siècle, quelque 3.000 personnes vivaient au Finnmark, le comté le plus septentrional de la Norvège. En quelques décennies, 135 seront accusées de sorcellerie et 91 exécutées, des femmes dans l'immense majorité. «Ce lourd bilan place le Finnmark tout en haut de l'Europe», un continent livré à l'époque à une chasse aux sorcières endiablée, explique Liv Helene Willumsen, professeure d'histoire à l'université de Tromsoe.

«Les gens croyaient sincèrement qu'ils étaient entourés d'une armée secrète alliée au Diable»

L'appel à l'aide d'un renard


Un jeune renard un peu gourmand s'est retrouvé avec la tête coincée dans un bocal. Du coup, lorsqu'il a croisé la route de promeneurs, il n'a pas hésité à se diriger vers eux afin que ceux-ci lui apportent une aide vitale.
La rencontre a eu lieu en Russie alors que deux hommes - peut-être des militaires vu leur tenue - se promenaient sur un chemin de terre au milieu de la forêt. L'animal est apparu à quelques dizaines de mètres d'eux, mais au lieu de s'enfuir comme un renard sauvage le fait habituellement, le jeune animal s'est dirigé vers eux. Face à la situation, les deux hommes n'ont pas hésité un seul instant à venir en aide au pauvre petit. Tentant d'abord de retirer le bocal en tirant simplement dessus, il est vite apparu que cette technique n'était pas idéale, le renard s'agitant un peu trop. L'homme a alors attrapé l'animal par le cou afin de le stabiliser et retirer le bocal en toute sécurité. A peine la gueule délivrée, l'animal s'est encouru et a retrouvé sa liberté. Un geste qui lui a sauvé la vie. [Source: 7/7]